Parc Zoologique de Paris , enfin la réouverture au public !

Parc Zoologique de Paris ré-ouvre enfin ses portes au public le 12 avril, après une refonte totale pour la plus grande joie de ses visiteurs. Une visite s'impose dans ce nouveau zoo du XXIème siècle en séjournant au Sport Hotel , idéalement situé à 5 minutes en taxi, ou à 20 minutes à pied. 

Parc Zoologique de Paris, le zoo nouvelle génération

Au cœur du Bois de Vincennes se cache un paradis de verdure, où des espèces de la faune et de la flore du monde entier s'offrent aux regards des visiteurs. Après 6 ans de fermeture et une rénovation complète, le Parc Zoologique vous donne rendez-vous pour sa réouverture le 12 avril. Préparez-vous à une expérience inédite, dans un lieu grandiose qui s'impose comme le seul zoo au monde entièrement rénové.

Ce nouveau parc zoologique de Paris s'articule autour d'un parcours traversant 5 biozones, sur 4km de long et 14,5 hectares : Madagascar, Guyane, Europe, Sahel/Soudan et Patagonie. Des thèmes qui font rêver, à quelques mois des vacances estivales ! Tout au long de cette longue déambulation, vous pourrez découvrir plus de 1000 animaux évoluant sans entraves dans leur environnement naturel reconstitué. Une véritable immersion dans un zoo du 21ème siècle, qui sensibilise ses visiteurs à la nature sous l'égide du Muséum national d'Histoire naturelle.

Ne manquez pas les nouveautés du parc zoologique : la grande volière et ses oiseaux en vol libre, le vivarium sous le Grand Rocher et enfin la serre tropicale, une bulle de verre qui vous donnera des envies de vacances dans un paradis exotique.

Le Sport Hotel, un hôtel proche du Parc Zoologique de Paris

Nous aurons l’occasion de vous présenter plus en détails le Parc Zoologique de Paris dans de prochains articles, car à deux pas du Bois de Vincennes, le chic et cosy Sport Hotel constitue la base de départ idéale pour visiter ce zoo du 21ème siècle, entièrement rénové. Une belle idée de promenade, afin de profiter pleinement des premiers rayons de soleil dans une Ville Lumière qui porte décidément bien son nom !

 


« retour aux articles